Nous commençons par chanter une gamme : Do ré mi fa sol la si do

On constate que l'on chante 7 noms de notes différents, avant de recommencer avec la même, une octave plus haut.

Gamme : ensemble de 8 notes qui se suivent sur un intervalle d'octave.

On distingue les gammes ascendantes (celles qui montent du grave vers l'aigu) des gammes descendantes.

Une gamme peut être majeure (joyeuse, puissante, affirmée), ou mineure(triste, nostalgique, sombre).

« Tempesta di mare » de notre ami Vivaldi.

 


 

Formation : Petit orchestre de chambre composé principalement de cordes frottées : 2 premiers violons ; 2 seconds violons ; 2 altos ; 2 violoncelles ; 1 contrebasse

De cordes pincées : un luth, un clavecin

Et d'un vent bois : une flûte à bec alto

 

Il s'agit d'un concerto, c'est à dire d'une oeuvre pour soliste (ici le flûtiste) et orchestre.

Ils font une sorte de dialogue, ils concertent (se parlent).

Le tempo (la vitesse) est très rapide, on dit qu'il est allegro.

En écoutant attentivement on reconnaît des gammes ascendantes et

descendantes : 4 gammes ascendantes des violons (répétées en canon par les violoncelles), suivies (comme une réponse) de 4 gammes descendantes de la flûte.

 

En tendant l'oreille on remarque de légers changements d'intensité.

Globalement forté certaines phrases sont jouées piano. L'époque baroque aime les contrastes :

Forte / Piano

Orchestre / Soliste

 

On retrouve ce goût du contraste dans les peinture baroques, notamment par l'effet du clair-obscur.