Dans cette séquence nous ne faisons qu'effleurer le sujet des musiques inventées par les esclaves noirs-américains. Nous distinguons le Negro Spiritual du Gospel : le premier fait référence aux histoires bibliques de l'ancien testament, est davantage chanté a cappella, le second aborde davantage les thèmes du nouveau testament et est souvent agrémenté d'instruments. Mais ce point, avec nos élèves qui ne suivent plus les cours de religion, ne peut être approfondi. Les work songs sont plus aisément identiables dans le sens où les exemples choisis leur donnent envie de taper leur stylo sur leur cahier.

Go down Moses video

Après avoir étudié "Go down Moses" nous écoutons en complément, Joshua fit the battle of Jericho, Roll Jordan roll, Rosie, et un chant Massaï. Les élèves relèvent aisément tous les points communs et toutes les différences entre ces musiques proches. Voici la correction : Tableau d'écoute.pdf

Joshua fit the battle of Jericho

Roll Jordan roll

chant Massaï

Rosie

Nous nous éclatons à chanter "Go Down Moses", un negro spiritual rendu célèbre par Louis Armstrong. Dans ce projet musical nous chantons en call-and-reponse, à deux voix, et nous superposons un contre-chant (aux xylophones et au piano) et nous nous frottons quelque peu à l'improvisation sur la gamme pentatonique. Ca balance plutôt pas mal avec les bongos, maracas et guitares.

Nous apprenons également un chant de travail "Le chant des cotonniers". Nous en dégageons la structure strophique très simple, ainsi que le principe de répétition cher à la musique populaire. Nous l'accompagnons avec nos "outils" (qui sonnent comme des instruments à percussion) sur les temps faibles de la mesure à 4 temps.

 


Chant des cotonniers