Pour cette quatrième séquence nous étudions un des chefs d'oeuvre de Chaplin : "Les temps modernes". Les élèves font une courte recherche sur la biographie de Chaplin : son enfance pauvre à Londres ; ses débuts très jeune sur les planches dans les pas de ses parents artistes de music-hall ; son ascension fulgurante aux Etats-Unis ; ses histoires de femmes et de divorces qui lui collent aux basques dans ce pays puritain qui aura tôt fait de l'accuser de "communiste" tellement il prend fait et cause pour les "petits, les démunis, les laisser-pour-comptes".

De ce chef d'oeuvre de 1936, nous visionnons quelques extraits caractéristiques nous permettant d'aborder les notions de : bande originale ; musique de fosse, diégétique, extra-diégétique, in, off, hors-champs, parodie, existante ... 

Nous ouvrirons également un chapitre sur les échelles de plan et leur signification : du plan d'ensemble jusqu'au très gros plan, en passant par les mouvements de caméra : panoramique, traveling et autres zooms numériques.

Il s'agit pour les élèves, à l'issue de cette séquence, d'avoir un regard analytique et critique sur les films qu'ils regardent. Tout comme notre écoute change quand nous nous penchons sur les détails de telle musique, ainsi notre regard change si nous comprenons de quel manière il est orienté.

Voici le film dans son intégralité.

Correction de la biographie en un texte à trous (histoire de vérifier si chaque élève a bien fait lui-même sa petite recherche) : Chaplin Bio Trous.pdf

Les compétences de la séquence : CompetencesIV.pdf (Ce sont les élèves qui les complètent et c'est moi qui valide, et en général nos avis se rejoignent.

Comme projet musical nous chantons "Le cinéma" de Claude Nougaro. Cette chanson de forme ABA installe une ambiance cool (A), détendue, dans un tempo lent, avec un caractère un peu tristounet, avant d'exploser dans une partie (B) fortement contrastée durant laquelle on ne fait plus que du rythme. Il y a bcp d'éléments (d'objets musicaux), mais ils sont très faciles à mettre en place : les ostinati de 4 notes, le thème construit sur un motif transposé, les percussions sur temps forts et faibles, et le chromatisme si heureux du "lit qui tombe en avalanche"... Bon d'accord la partie B est un peu un challenge vocal, mais une fois que c'est en place c'est assez éclatant ! le cinema pro.pdf